«  DRY INGENIERIE me donne les moyens de faire mon travail dans les meilleures conditions possibles. »

Francisco est Chef de Projet CVC et Plomberie chez DRY INGENIERIE depuis 2020. Un métier qui le passionne et qu’il nous raconte dans un court entretien.

En quoi consiste ton métier ?

Je réalise des études d’exécution en plomberie et CVC. Cela passe principalement par la réalisation de schémas et de plans sur des logiciels comme AutoCad ou Revit, ainsi que des notes de calculs sur Excel, Perrenoud ou Thermexcell.

Je participe également à des synthèses techniques. Je coordonne alors le passage des réseaux afin d’éviter les conflits entre les différents corps de métier que l’on peut retrouver sur un édifice en construction. Pour ce faire, je compile des plans, et si je note une possibilité d’incompatibilité ou de conflit, j’apporte une solution et des conseils techniques d’ingénierie aux entreprises sur place. Je partage donc mon quotidien entre les bureaux et les entreprises. Un environnement de travail hybride qui me plaît beaucoup.

Te souviens-tu de ton entrée dans le métier ?

Je suis un ancien maintenant (rires) ! J’ai entamé ma carrière il y a près de 30 ans. A l’aube de l’an 2000, l’informatique a révolutionné nos métiers. J’ai donc connu le passage de la planche à dessin à la CAO.

Je me suis réellement concentré sur la plomberie en 1999, avec un gros projet à La Défense (Cœur Défense), à Paris. Un très bon souvenir et une belle façon de mettre un pied dans le métier.

J’étais initialement mécanicien d’études de formation, mais j’ai découvert avec la plomberie un milieu plus ouvert, souple, moins solitaire et hermétique. Je pense que cela est dû aux interactions fréquentes entre les différents corps d’État qu’engendre la discipline. Chaque projet est l’occasion de rencontrer d’autres métiers, d’autres expertises et surtout de travailler en collectif. Le meilleur moyen, selon moi, d’évoluer dans sa façon de travailler et de pouvoir se perfectionner.

Que préfères-tu par-dessus tout dans ton quotidien de Chef de Projet CVC et Plomberie ?

J’ai commencé par l’électricité en étude dans le bâtiment, puis j’ai découvert la climatisation et m’y suis formé en interne. C’est ce que je préfère : au-delà du fait qu’il y ait plus de demande en climatisation, les réseaux me semblent toujours plus intéressants, plus encombrants et donc un peu plus complexes à travailler. C’est un défi que j’aime relever. J’aime le travail méticuleux à effectuer au niveau graphique et synthèse. C’est du dessin tout simplement, et j’adore ça !

Au-delà de ça, j’aime que mon métier soit technique, évolue avec le temps et ne soit pas routinier. Chaque dossier est différent et cache ses propres surprises et problématiques. C’est très enrichissant. Il arrive qu’en réunion de synthèse, j’apprenne des termes et des notions qui ne concernent pas directement mon métier. J’apprécie également de rencontrer des personnes de tous les horizons. Dans ce métier, il y autant de profils que d’architectes, d’ouvriers ou de chefs de chantier… Comment s’ennuyer ?!

Qu’est-ce que travailler chez DRY INGENIERIE t’a apporté jusqu’à présent ?

Cela va bientôt faire deux ans que je suis chez DRY INGENIERIE. J’aime mon travail parce que j’apprécie la façon dont on me donne les moyens de le faire dans les meilleures conditions possibles. J’ai beau avoir des années d’expérience, je sais que j’ai toujours à apprendre, et je continue de me former en interne. Que cela concerne les techniques de travail, les méthodes de calculs, l’utilisation de certains logiciels… nous échangeons sur tous les sujets. Cette sensation que je pourrais toujours progresser est très enrichissante. Je pense que c’est le climat que veut entretenir la Direction du Groupe HELIOR et chacun de nous en profite au quotidien.

Pour toutes demandes d’études, d’interventions ou de renseignements,
n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *