Le dessinateur-projeteur : un rôle clé dans l’ingénierie des fluides

À mi-chemin entre la conception et la réalisation, les dessinateurs-projeteurs de DRY INGENIERIE détiennent un rôle capital et transversal. Zoom sur un métier où la rigueur est reine.

Ingénieurs CVC et chargés d’affaires, experts en synthèse architecturale-déco, commercial… Chez DRY INGENIERIE, chaque collaborateur évolue dans son milieu d’expertise mais tous travaillent main dans la main et se côtoient au quotidien. Parmi eux, il y a notamment les dessinateurs-projeteurs, au nombre de 8 chez DRY INGENIERIE.

En contact étroit avec les ingénieurs et architectes, leur rôle est de concevoir des plans nécessaires à la construction ou à la réhabilitation d’un ouvrage.

“Mon métier de dessinatrice-projeteuse électricité chez DRY INGENIERIE est très divers. Entre les notes de calculs, les bilans de puissance et les dessins, autonomie, précision et concentration extrême sont de mise.”  

Fadila, dessinatrice-projeteuse chez DRY INGENIERIE  

Les dessinateurs-projeteurs travaillent ainsi principalement à partir des préconisations d’un architecte (en conception) ou à partir de plans de réseaux déjà conçus par un BET tiers (en exécution). Leur mission est d’étudier les réseaux fluides, en 2D ou bien en 3D à l’aide de logiciels comme AutoCAD ou Revit. Ils dimensionnent les différents réseaux, étudient les passages et évitent les contraintes. Une fois terminés, ces plans servent à effectuer des implantations sur site (en exécution) avec des données très précises pour le montage sur site et en phase avec la réglementation.

Des missions diversifiées

La plupart des dessinateurs-projeteurs ont une spécialité. Chez DRY INGENIERIE, il y a ainsi des spécialistes de l’électricité et des spécialistes de la CVC, c’est-à-dire du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. Par exemple, les dessinateurs-projeteurs électricité calculent, dessinent et conçoivent des réseaux de distribution électrique. Cela peut alors passer par le choix du type et de l’emplacement des prises ou des colonnes montantes, mais aussi des différents passages du chemin de câbles courant fort et courant faibles, ces derniers étant très souvent sous-estimés en termes de contraintes.

Mais avant de décider des emplacements et de concevoir des plans complets, les dessinateurs-projeteurs de DRY INGENIERIE travaillent aussi sur des logiciels de conception – comme par exemple Caneco pour l’électricité – pour effectuer, notamment, des notes de calcul, des synoptiques, des schémas d’armoire et réaliser conjointement avec les ingénieurs des bilans de puissance.

Pour toutes demandes d’études, d’interventions ou de renseignements,
n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *